Rechercher
  • audrey loups

La peur


La peur s'immisce dans chaque partie de plus en plus fine. Elle part de l'esprit, de notre imagination et s'infiltre pour tétaniser le corps et réveiller notre cortex reptilien qui se met en mode survie. La peur est nécessaire car en temps de gravité ou de mort elle assure notre survie. Mais sommes nous en survie actuellement ?

  1. Ne sommes-nous juste pas dans un nouveau mode de fonctionnement avec des décisions et actions à mettre en place tout simplement pour assurer la sécurité de tous ? Un mode de fonctionnement plus Yin (merci chère vie) qui demande de penser collectif, qui nous permet de revoir l'intérêt de l'argent et les priorités de vie tel les liens et la santé. Un mode de fonctionnement au ralenti qui invite à revoir notre créativité en étant confiné. Qu'est ce que je fais quand je ne peux plus acheter, voyager, manger, sortir, boire des verres... Et que la télé n'apporte pas tout ce qui va nourrir ma journée?Où puis-je mettre ce temps à profit? Quelles idées peuvent émerger en moi pour aider et monter plus de lumière pour ce monde et moi même.Peut-être suis-je invité à tout simplement vivre l'instant présent sans attente, sans projection, avec mes émotions de l'instant. Chacun ne réagis pas de la même manière et c'est tant mieux. Le monde n'est pas linéaire et les cycles hormonaux non plus (pour rappel 😊).Comment puis je penser collectif au lieu de penser à moi en priorité. À mes voisins, mes parents, mes enfants, mes amis, les plus démunis, les plus fragiles, les plus touchés...Comment puis-je vivre ces instants de pause et latence avec harmonie? Comment puis-je vivre avec ce que j'ai déjà dans mes placards et mes armoires ? Comment puis-je apporter joie et amour dans mon foyer dans une situation qui vous invite parfois à ressentir plus la peur ?Je pense à nos aïeux qui ont vécu, eux, la guerre et qui ont surmonté tout cela. Nous étions loin du confinement qui assure la sécurité. Car à l'époque la sécurité n'avait aucune signification.Relativisons et aidons ceux pour qui cette étape est plus difficile à gérer sans jugement, ni critique mais dans l'accueil de nos différences d'humanité.Que va tu faire aujourd'hui pour aider le collectif et harmoniser ton foyer ?

Audrey Loups pour Ame de femmeIllustration : www.elisamacellari.com

1 vue